NEWS

Bijoux

Collier-Orchidée - Robe de prestige

Josiane Meyer  2020-04-25
Un joyau sublime - Une robe de prestige

Offrez-vous le bijou d’un créateur et sertisseur de haute joaillerie, et recevez En Cadeau, une robe de luxe révélée par une célèbre styliste-designer. Imaginez..., votre cou paré d’un Collier-Orchidée serti de 800 diamants, assorti d’un cœur en saphir rose et d’un cœur en diamant, le tout décoré par la finesse d’une feuille délicatement posé sur la parure en or gris. Ce joyau est une pure merveille. La robe longue de soirée élaborée par la styliste se compose de matières nobles et légères, ornées d’ailes aux doux effets de fourrure associés à des fils argentés offrant la grâce et l’élégance.

La beauté naît d’une idée qui mène à la créativité.

Le concept est né de la simple idée évoquée que les femmes sont souvent indécises pour assortir leur tenue à leur bijou. Ce joyau, le Collier-Orchidée, imaginé par un créateur de haute joaillerie et sertisseur, est une pièce d’exception qui mérite d’être mise en valeur. Notre styliste passionnée, présente un modèle de sa collection haute couture, dont la ligne épurée épouse parfaitement le bijou. Cette robe de soirée, cousue main, est du plus bel effet. Elle magnifie la silhouette grâce à la fluidité de la matière dont les teintes irisées, jouent avec la lumière.t L’originalité de cette robe est sans conteste l’idée des longues ailes cousues finement sur les bretelles. Elles ont la particularité de se nouer dans le dos ou voguer librement selon les mouvements. L’ effet fourrure leur confère une douceur au toucher et un contraste coloré.

Elena Bieber

Styliste-designer et passionnée de mode, Elena voit le jour à Saint-Pétersbourg, capitale impériale fondée par le Tsar Pierre-le-Grand. Dès son plus jeune âge, elle confectionne des vêtements pour son entourage, et choisi de poursuivre cette voie. Russe d’origine, et par amour, établie depuis 20 ans en Suisse, sa seconde patrie, Elena se distingue par différents diplômes de stylismes et modélisme, de conseillère en image et maquilleuse professionnelle. Elle crée sa propre ligne de vêtements pour les femmes, signée «Elena Bieber» et dépose la marque «Look Performance», ombrelle d’une école de stylisme et agence de relooking. Le studio de création «Look Performance by Elena Bieber» sort 2 collections par an. «Coco Chanel est l’une de mes inspiratrices, incarnée par son charisme. C’est une héroïne de son époque. Symbole du chic à la française. Jean-Paul Gaultier me séduit par ses lignes et son graphisme, notamment sur les épaules, c’est lui également qui insuffle la culture pop à la mode». L’imagination de cette talentueuse styliste s’inspire autant de l’art de Saint-Petersbourg, que de l’architecture de Paris. Ses idées émergent également de la nature belle et changeante, en passant par l’âme des vielles villes et peuvent se contraster par l’allure d’un yacht de toute modernité. Au fil de ses voyages, Elena se crée une identité, elle crayonne des robes d’été, de cocktails ou de soirées, des combinaisons ou des manteaux dont le design et la qualité font sa renommée. Les femmes en qui sommeille une part secrète du rêve de princesse, sont séduites par les tenues d’Elena. Toutes ses créations sont faites de matières nobles, velours, dentelle, cuir perforé, taffetas, soie... adaptées aux mouvements féminins et confectionnées par une main-d’œuvre hautement qualifiée avec le plus grand soin et cousu main. Ses collections défilent à la Fashion Week de Paris, au Festival de Cannes, ainsi que dans les vitrines des belles boutiques de Nice, Cannes, Monaco et bien sûr visibles en Suisse et dans de nombreux magazines de mode. Au fil du temps, Elena a façonné son identité et nous réserve encore un panel de créativité de toute beauté.

Naissance de cette robe aux longues ailes

«J’ai toujours été attirée par la spiritualité. Et j’aime les anges, selon moi, une femme peut aussi être un ange et apporter du bonheur à un homme ou un enfant par sa beauté, sa sensibilité et sa bienveillance. Le noir est la couleur de l’élégance».

Gérald Montes

Créateur de haute joaillerie et sertisseur, Gérald est venu de son pays natal l’Espagne pour un séjour linguistique et apprendre le français en Suisse romande. Cela ne devait être qu’un passage éclair, mais amoureux de la Suisse, cet espagnol, devenu sertisseur en joaillerie s’est découvert, une passion pour le sertissage lors de son apprentissage dans le domaine de la bijouterie. Il saisit justement l’opportunité qui lui est alors offerte, d’étudier ce métier d’art. Par la suite il prendra des cours du soir complémentaires pour devenir sertisseur, formé à la Vallée de Joux. Il donnera des cours aux élèves de l’Ecole d’Art Appliqué en France. Il se lance également un défi qu’il relève avec succès depuis 25 ans, se mettre à son compte. A l’époque, trois grandes marques l’inspirent: Audemars-Piguet, Pathek Phillipe et Rolex. «Ce métier solitaire requiert de la concentration, 100 % de l’attention, car les pièces peuvent se casser si l’on devient inattentif. Pour finaliser une création, je persévère en faisant 1 et 1'000 fois le même geste pour arriver à la perfection. J’aime ce métier car j’ai autant de plaisir à le créer qu’à le voir porté. Souvent l’inspiration vient de mes idées ou émerge de mes rêves. Je n’hésite pas à m’entourer de professionnels pour la réalisation complète de mes créations».

Naissance du Collier-Orchidée

Gérald aime la beauté des femmes. Et pour la sublimer, un jour lorsqu’il rendait visite à un bijoutier créateur de la Chaux-de-Fonds, Ils décident de créer ensemble un bijou, et l’idée de l’orchidée a émergé, une fleur qui symbolise la beauté, l’amour et la séduction. C’ est alors qu’il propose à son ami de dessiner un modèle qui sera présenté comme une caresse sur la peau et suivra la courbe des formes féminines. Ce bijou sera également imaginé pour mettre en valeur un dos dénudé. Du rêve à la créativité. Après plusieurs mois à œuvrer minutieusement et avec précaution, ce bijou de luxe est né. Le Collier-Orchidée. Il peut se décliner de différentes façons. En or gris, or jaune, or rose ou platine. Pour une allure différente et selon le désir, les pierres peuvent être choisies. Des diamants, des rubis ou saphirs de plusieurs couleurs ou incolore. Il faut compter au minimum 2 mois pour la réalisation de cette pièce. La feuille, elle aussi, peut être ciselée, adaptée ou modelée selon les souhaits. Ce joyau aux éclats de diamants, émerveille d’ores et déjà toute la gent féminine. Le métier de sertisseur nécessite un labeur allant parfois de 12 à 14 heures par jour selon la difficulté du bijou. Il arrive que certains clients internationaux ayant passé commande ont la satisfaction de le récupérer, lorsqu’il est réalisé avant le départ dans leur pays. Les créations de Gérald affichent un prix difficilement accessible à une personne lambda. Sa clientèle est aisée et fortunée. «C’est comme comparer Fiat automobile fabriqué en série à la légendaire Ferrari dont toutes les finitions sont faites à la main». Toutefois, il lui arrive de transformer ou réparer des bijoux anciens, afin de les mettre au goût du jour, et dont le coût reste tout à fait abordable. Pour les jeunes, le conseil de Gérald: «Beaucoup de courage, d’amour et de passion. Et une chose primordiale, ne pas avoir peur de travailler».

Juste pour le plaisir de lire…et de nous instruire

Le Sertisseur

• L’art du sertisseur révèle des pierres qui sont, à elles seules l’attrait du bijou. • Un diamant de qualité sera choisi et étudié selon son degré de transparence et de pureté. • L’unité de mesure du poids des diamants est le carat provenant de la graine de caroube autrefois utilisée pour peser les diamants. • Continuer à embrasser le présent et inventer le futur

La Styliste

• Ses choix de teintes peuvent s’orienter vers le noir et les pastels acidulés ou poudrés. • Une décontraction alliée à l’élégance d’un style pour adopter un style de vie. • L’ exigence mène au perfectionnisme. • On tricote les rêves des filles d'être belle et se sentir princesse. • Dévoiler le dos d’une femme, c’est chic. • La taille est la partie la plus marquée de la silhouette féminine. • Les stylistes et créatrices de mode sont les architectes de la silhouette. • Un look chic, libre et pétillant • Les collections Haute Couture possèdent des lignes construites. Les textures mates choisies mettront en opposition la brillance et la lumière des diverses matières.

Elena Bieber

Fashion Studio LOOK PERFORMANCE BY E. BIEBER elenabieber@gmail.com www.elenabieber.com

Gérald Montes

Rue de la Serre 66 2300 La Chaux-de-Fonds

Topmodel: Aurore Meyer Instagram: @aurore_meyer Topmodel: Margarita Schüle Instagram: @ritamivita Shooting: Allan Corvaisier allan.corvaisier@yahoo.fr Studio Makeup: Anna Elle www.annaellestudio.com Journaliste: Josiane Meyer www.josiane-meyer.com

 

 

VERSION MAGAZINE

cChic Magazine -  - Presse suisse 1933-1943,Lanasia mode balnéaire,Le Cadre Noir,Tendances mode, Davidoff Winston Churchill,The Chedi Hôtel,FFA Museum,Architecture de Smedt,V8 Motors,Mode Bijou,Allemagne coulisse de films,Jets privés,Beauté,Domaine Roth,Olivia Boa,Immobilier national,Immobilier International,Yachts,Charters,Save the Date

Art de vivre | Life Style

Eclectus-Communications / 28-01-2222 13:31

Prenez une pause, évadez-vous avec nos articles, reportages, événements ...

 

EVENEMENTS